Photographie et Cinéma

Le XIXe siècle voit apparaître de nouvelles techniques de production d’images, la photographie et le film, qui connaissent toutes deux une évolution rapide jusqu’en 1914. Si la photographie se démocratise très tôt et se popularise dès les années 1880, elle fascine également artistes ou photographes-artistes – non sans contestation toutefois. Dans les années 1890, la querelle autour de la question « la photographie est-elle un art ? » déplace néanmoins l’intérêt vers des considérations esthétiques. Alexandre, le photographe belge le plus connu de cette époque, appartient au mouvement des « pictorialistes » (des photographes qui se consacrent à l’esthétique de l’image) né en Angleterre, et travaille à la réalisation de photographies rehaussées avec Fernand Khnopff. En 1895, on assiste aux premières projections cinématographiques. Ce médium connaît une évolution encore plus rapide que la photographie, et les premiers longs-métrages sont produits avant 1914. Photographie et film influencent désormais le regard des artistes et, par conséquent, l’évolution des Beaux-Arts dans laquelle s’inscrivent parfaitement ces nouveaux moyens d’expression artistique au cours du XXe siècle.